Taille et soins aux arbres

Élagage, taille  raisonnée. Démontage abattage technique. Pose de hauban. Formation. Conseil. Diagnostic.

Arboriste grimpeur depuis 15 ans, j'ai depuis le début axé mon activité vers une approche et une gestion raisonnée de l'arbre en milieu urbain. Je considère qu'ils sont des êtres vivants sociaux, sensibles et organisés. Qu'ils ont un rôle écologique, social et de santé publique.  Nous devons les aborder avec raison et respect, avec une approche en conscience de notre relation et interaction avec eux au quotidien et lors des interventions.

De l'élagage aux formation, je vous propose des solutions raisonnées en matière de gestion de patrimoine arboré.

Une approche raisonnée !

Une approche commerciale ou une réelle prise de conscience ?

Chacun est libre, et c'est notre droit d'humain, de se faire sa propre idée sur le sujet en fonction de sa sensibilité et son implication. Il est toute fois important de relever que de nos jours, cette approche touche toutes les grandes collectivités et de plus en plus les plus petites. Les pratiques de tailles drastiques et brutales des années passées sont de moins en moins pratiquées. Mais toujours présentes dans les croyances. Aussi il ne faut pas renouveler les erreurs du passé. Nous nous heurtons aussi à d'autres problématiques, comme les maladies, l’urbanisation et les vieux arbres, et surtout la qualité des sols. Avec cette volonté du toujours propre, nous en oublions que les arbres sont capables de subvenir à tous leur besoins si on ne les empêche pas de le faire.

Un patrimoine de valeur

Afin de préserver ce patrimoine, et de palier aux contraintes liées à l’implantation en milieu urbain, il convient de rester raisonnable en pratiquant une taille adaptée à chaque cas. Il  faut respecter certaines règles, afin de limiter l’impact sur le  végétal, de respecter sa valeur paysagère, et  de diminuer son coût de gestion.

La Technique

  • Progression respectueuse, sans blesser inutilement les tissus de l’écorce.

  • Techniques de déplacement permettant de visiter tout   l’arbre, d’aller au  bout des  branches afin d’effectuer des coupes les plus petites      possibles.

Les règles

  • Respecter les angles de coupe.

  • Limiter les diamètres des coupes.

  • Choix du tire sève.

  • Pour les arbres en port libre, respecter les stades de développement.

  • Éviter certaines périodes de taille. La taille en vert est possible, elle permet  le départ  immédiat de la compartimentation et de la cicatrisation.

  • Adapter une taille respectant le végétal, les contraintes, le paysage.

  • Travail soigné et chantier propre.

Quelle type de taille ?

  • La taille de formation : Accompagner   le   développement   de  l’arbre   en   supprimant  les défauts et le former pour l’avenir. Parfois un seul coup de sécateur peut prévenir des problèmes avenirs. Écorce incluse par exemple.

 

  • La taille sanitaire : Vérifier   l’état sanitaire   général,  déceler   d’éventuels   risques phytosanitaires ou mécaniques, au besoin trouver des solutions. Les opérations de taille visant à améliorer la sécurité,  consistent à supprimer les défauts de croissance, le bois mort, les chicots, le gui. L’espacement des tailles est de l'ordre de 7 ans.

 

  • La taille d’allègement et de sélection : Alléger le houppier en sélectionnant les branches  ou les rejets d’avenir. Cette action a pour effet de diminuer l’ombre et la prise au vent, et d’alléger les charpentières à risques. Type de taille en fonction des besoins et du type de port.

 

  • La taille de réduction ou de cohabitation : Diminuer le volume du houppier ou d’une branche, en respectant certaines règles, afin de palier à des contraintes de cohabitation (arbre, bâtiment, etc.…).

  • Taille architecturée : Réduction et maîtrise du houppier dans un volume défini afin de palier à des exigences "esthétiques" ou architecturées,  de proximité avec des constructions, d'ensoleillement,  de voisinage, ... On parle alors de rideau, marquise, tonnelle, tête de chat, miro têtes, taille sur prolongement, et réduction sur tire sève.

Qu'en est-il de la taille radicale? 

Étêtage, ravalement, une erreur irrémédiable, et coûteuse.


Conséquences:

 

  • Une dégradation du rôle paysager.

  • Des problèmes   de sécurité .    

  • Rejets plus  cassants et mal insérés

  • Mort d’une partie du système racinaire.

  • Problèmes phytosanitaires: Les énormes plaies, véritables portes d’entrée pour les agents pathogènes ( insectes, champignons, ...). Ces maladies altèrent les tissus internes, provoquant des  problèmes  de  tenue mécanique.

  • Le coût :L’arbre devenu dangereux impose des interventions plus fréquentes. L’abattage, le remplacement sont souvent incontournables.

Pour éviter cela il convient de pratiquer une taille raisonnée.

Quelques références.

Le château de kintzheim et la volerie des aigles. Premier enseignement de l’intelligence des arbres. En 2003, avant la grosse canicule, ce magnifique hêtre de plus de 200 ans s'est mis en arrêt. toutes les feuilles sont tombées, réserve en place, pour redémarrer l'année suivante en pleine forme.

Ville de Baccarat. Des grands maîtres du parc Adrien MICHAUT aux bords de Meurthe depuis 2004.

Parc du château de Luneville. Intervention d'entretien, de démontage et d'abattage depuis 2006

Parc du château de Wendel, Hayange. Intervention d'entretien et de démontage abattage.

Arbres remarquables et classés. Ville et secteur nancy

Entreprises spécialisées. En apport de compétence et en soutien aux équipes.

© 2023 par S.A.R.L Chantier. Créé avec  Wix.com